Le Trip d’un couple de jurassiens en Australie

Here we go !

Archive pour mars, 2009

C’est l’amour à la plage…

Posté : 30 mars, 2009 @ 2:12 dans Non classé | 2 commentaires »

Bonjour à tous cher public ! Avant de vous parlez du nouveau forfait d’Aurore, j’aimerais tout d’abord vous remercier pour vos encouragements toujours plus nombreux et vous exprimez du même coup toute ma gratitude emoticone

Alors oui, je vois déjà vos mines déconfites suite à cette nouvelle feignasserie d’Aurore…heureusement pour vous, amoureux de récits à l’eau de rose,  je vais essayer de me mettre dans la peau de ma flemmarde préférée et vous ennuyer faire rêver… Je vous parlerai donc d’amour et d’eau salée fraîche, de romance et d’aventures palpitantes le long de la Gold Coast…

Et c’est donc  par une matinée envoutante que nous nous laissâmes dériver le long de la Gold Coast…première étape de ce weekend idyllique : Hastings Point… un magnifique landscape vierge de présence humaine où une rivière furibonde se jette à corps perdu dans le pacifique… La rencontre des flots est un spectacle tout aussi impressionnant pour vos yeux que pour vos oreilles…
Le temps de s’abandonner quelques heures à cette nature sauvage pour réaliser que vous êtes heureux, que le bonheur se résume finalement qu’à peu de chose…

Et puis vous commencer à sentir la faim vous titiller gentiment l’estomac, vous vous laissez alors porter par vos tongues jusqu’à l’unique petit café resto du coin…bacon grillé et eggs pour monsieur, muffins au chocolat pour madame… on ne change pas une équipe de gastronomes comme la nôtre :)

C’est une fois le ventre gracieusement rebondi que notre exploration de la côte se poursuivit, et rien de telle qu’une petite ballade de quelques kilomètres pour digérer…bordée par des forêts de Gum trees et quelques collines de pierres brunes, vous vous laissez tenter un instant par une vie de Robinson Crusoé portée par la nature sauvage…et puis vous réalisez assez vite que vos pieds commencent à chauffer et qu’Aurore commence à grommeler…finalement, vous n’êtes peu être pas aussi prêts que vous le pensez à vous livrer tout entier à dame nature…

Le retour à la civilisation se fait progressivement, Cabarita Beach nous accueillit chaleureusement, mais l’ombre des premiers buildings portait déjà sur la côte, et malgré une plage magnifique, nous décidâmes de poursuivre plus au Nord, cette fois ci avec un « Yellow Bus », transport qui sillonne la côte entre Sidney et Brisbane. Avec ses chaussettes de foot et son chapeau de cuir, le chauffeur nous salue chaleureusement et nous invite à embarquer direction Kings Cliff ! Weee alllll liffeeeee innnnnn theeee Yelooooowww BUSSSSubbmarinnneeeee heu oups je m’égare emoticone

Arrivés à Kingscliff, nous nous lancèrent à la recherche d’une accommodation ma foi suffisamment modeste pour nos bourses de backpackers…hélas pour nous, le coin étant très populaire, les prix proposés ne nous permirent pas de rester pour la nuit…contre malchance nous fîmes bonne fortune en dégustant de savoureux sandwichs marocains dans un petit resto à deux pas de la plage appelé le « Zanzibar ».

Nous reprîmes donc à nouveau la route, cette fois-ci direction Coolangata, un très populaire spot de la Gold Coast où nombre de surfeurs viennent se mesurer aux monstrueux « Tubes » du grand bleu… Après avoir été chahuté deux ou trois fois par les eaux furieuses, nous rentrèrent finalement à notre « Hôtel » de backpackers, où pour environ 15€ par tête vous pouvez passer la nuit, dans une chambre de 8…veinards que nous fûmes, nous ne partagèrent la chambre qu’avec nous mêmes… Argent

Mais comme disait souvent un grand philosophe mon grand père, la bourrique finit toujours par tourner le cul au foin, et le lendemain, la pluie s’invita et nous força à rentrer sur Brisbane… Une fin me direz vous assez raide mais qui à l’avantage de rappeler à chacun qu’à trop se laisser rêver on finit par perdre le fil de la réalité…heureusement de temps en temps, une bonne douche froide, sa aide à remettre les idées en place…

A la prochaine  emoticone

Lovveeee Loveeee Lovveeee

 

 

Byron Bay…ou la découverte du bout du monde !

Posté : 16 mars, 2009 @ 8:18 dans Brisbane | 4 commentaires »

Certains seront sûrement déçus de ne pas voir (enfin) la griffe d’Aurore sur ce blog.  Hélas ! Avec tout ce soleil, la miss souffre de glandoullite aigue… Il vous faudra donc de nouveau faire preuve de patience, et attendre que son excellence, est la décence,  de vous faire part de sa présence… Mais trêve de poésie plaisanterie…ce sera donc avec moi une fois de plus que vous voyagerez. Cette semaine cap sur Byron Bay, une délicieuse presque-île de sable au sud-est de Brisbane…Capitaine Fuf à la barre, accrochez vous c’est parti !

Je sentais déjà depuis un petit moment que, vous mes chers lecteurs, étiez impatient de mer turquoise et de sable blanc… vous serez donc servit avec ce petit récit de notre escapade à Byron Bay, le point le plus à l’EST du territoire australien… C’est là que l’expression, être au bout du monde prend toute son ampleur !

Alors avant de vous faire baver envie avec les photos, fermez donc les yeux et laissez  vous porter par le chant des vagues sur les rochers, par la brise puissante du large et les cris enthousiastes des mouettes…

Mais tout d’abord, de nouvelles découvertes sur le territoire australien : les Motorways (autoroutes), évidement non payantes mais sur lesquelles vous pouvez doubler soit par la droite, soit par la gauche, amateur de slalom vous vous régalerez à coup sûre ! Autre découverte pendant le voyage (2 heures de bus), l’omniprésence des McDonalds, Hungry Harry ou KFC… chaque station service regorge de ces restaurants « Junk Food », ce qui ternit un peu la nature sauvage du pays en lui même…

Et puis vous arrivez à Byron, sorte de petit village ancré au milieu d’une épée de sable blanc qui pourfend le pacifique en deux… Alors certes ce n’est plus aussi sauvage qu’à sa découverte par James Cook en  1772 (infos non vérifiées :p), mais tout de même, le coin est beaucoup plus plaisant et naturel que la bétonnée Gold Coast…

Ensuite la plage, l’océan et le ciel…vous oubliez tout, même de mettre de la crème solaire sur votre tête (mon pote brésilien m’appelle Tomato Fuf depuis ce soir allez savoir pourquoi…) Ce petit paradis est surplombé par un  atypique phare de pierres blanches, à qui il ne manque plus que le toit bleu pour vous rappeler la Grèce…

A partir de Mai, il parait même qu’on  peut apercevoir des baleines qui croisent dans la zone pendant leur saison de reproduction, nous, on se contentera du panorama exceptionnel, c’est déjà pas si mal !

 

Mais je m’égare et déjà, il est temps pour moi de vous laissez… sur ces somptueuses prises de vue…à la prochaine :)

 

dsc01412.jpg

 

dsc01392.jpg

3 lettres synonymes de bonheur…

Posté : 7 mars, 2009 @ 1:30 dans Brisbane | 4 commentaires »

Salut à vous !  Lecteurs avides de nouvelles aventures, de découvertes invraisemblables, d’excitantes expériences…je viens à vous cette semaine avec un petit article dédié à un élément fondamental de la culture australienne…le barbecue (BBQ pour les intimes) ! 

Alors quoi vous me direz, en France aussi on est habitué au fameux « barbeuk » estival, et c’est vrai que dès le début de l’été, il est commun de sentir une alléchante odeur de viande grillée nous chatouiller les narines… Alors quelle différence avec l’Australie ? Et bien c’est assez simple, comme vous avez pu le noter sur les quelques photos publier sur ce blog ou sur Facebook, en Australie, c’est pratiquement l’été toute l’année ! Imaginez donc une année entière rythmée par les succulentes effluves des merguezs, des brochettes et autres mets délicats… ça y est vous y êtes ?

Passons maintenant en revue les éléments nécessaires à l’organisation d’un premier  BBQ !

1) la météo : comme vu plus haut, en Aussie, aucun soucis de ce côté là !

2) l’endroit : c’est là que vous allez aimer l’Australie ! En effet, dans chaque parc, à proximité des plages ou des piscines, vous avez à votre disposition des BBQ à gaz free access ! Et pas du bas de gamme SVP ! Finis le « hé Marcel tu as pensé à amener le charbon ? Ahh merde ! Et le bois tu as pensé au bois ? »Avec, summum du luxe pour certain, la spatule métallique pour dorloter vos côtelettes !

3) Les victuailles : De ce côté là, rien à envier à la France, la qualité supermarket est la même si ce n’est que comme beaucoup de produits australiens, vous les payer moins chers qu’en France ! « Qui veut du rabe de saucisses ? » Des économies sur la bouffe c’est bien, sa fera plus de budget dédié à l’alcool niakniakniak !

4) La bibine : Bon bah inutile de vous dire qu’un BBQ sans bières c’est comme une France sans fromages, un gitan sans guitare ou un Aurélien sans sa raie :p ! Là aussi bonne surprise, les « cans » de bières australiennes c’est 375 cl ! Bah attend garçon avec ce soleil se serait bête de se déshydrater ! Pour avoir personnellement visité la célèbre Beers Factory de Brisbane, je recommande aux novices la « Four X « (XXXX) fabrication locale et très bon marché !!!

5) Les potes : Ah c’est sûre, ce sera difficile de trouver les mêmes têtes de pioches jurassiennes que vous êtes, mais on arrive facilement à rassembler une petite bande de joyeux lurons ! De l’espagnol en passant par de la coréenne, de la japonaise, sans oublier les « Brazilll » boys et les chicas colombiennes vous arriver à quelque chose de vraiment pas mal ! Ah oui j’oubliais, ajouter un soupçon de frenchy et c’est partie pour une bonne dose de déconade !

Les photos étant toujours plus explicites que de longs pâtés de texte, je vous quitte sur ces quelques échantillons de mon premier barbeuk made in australia !

 

dsc0114483.jpgdsc0114685.jpgdsc0114988.jpg

 

Yelloh!Village Panorama du ... |
decouvrealsace |
Une française au Pérou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Telmine
| labas Mieux Qu'ici
| Voyage à Bamako